Ecouter le sonnet :                                                  Voir le montage video Flash :

La Draille

 

Elle vient de la nuit des Temps. Elle a du naître
Sous les pas des chasseurs à l'aube de Sapiens,
Se creuser aux foulées des grands Magdaléniens,
Se fixer sous les roues des chars Romains, peut être...

Aux Temps des Rois Fainéants, elle a vu les chariots
Creuser sur son parcours de larges fondrières
Dans la boue des ravins, et d'étroites ornières
Dans les dalles de roc où sonnaient les sabots.

Quand vivaient nos aïeux elle a servi de draille
Pour les troupeaux vibrants de tremblantes sonnailles
Qui montaient estiver là-haut sur les sommets..

Maintenant elle est morte, et seuls, dans la broussaille,
S'en viennent quelques doux rêveurs illuminés
Songer, face au Bougès, aux vieux temps de la draille.

 

Copyright Alain Gurly - 2005