Si voulez entendre la poésie ci-dessous cliquez sur l'icone :

Si vous voulez voir un montage video Flash de cette poésie cliquez ici :

 

Où sont passés..

 

Où sont passés les rivages
Du Futur et du Passé
Où se sont entrelacés
Les si merveilleux nuages.

Où est passé le Passé,
Où est passé le Printemps
Où sont passés mes vingt ans
Et mes amours trépassés..

Qui peut retenir le temps,
Mais le seul temps du bonheur
Et oublier les malheurs..
Autant en emporte le temps !

Fanées les roses trémières
Et fanés les lilas blancs,
Désséchées les fleurs des champs,
Où sont donc nos primevères ?

Emportés les doux parfums,
Envolés au vent mauvais,
Enlisés dans le marais
Des vieux souvenirs défunts.

Où est passé ton visage
Et ta robe d'organdi
Et tes lèvres de candi,
Vers quels cieux vers quels rivages..

Où sont passés les nuages
Qui effilochent le temps,
Les beaux nuages d'antan...
Et les fleurs sur ton corsage ?

Où sont passées les chansons,
Les refrains, les ritournelles..
Où s'en vont les hirondelles
Quand s'en vient male saison..

Où s'en est allée la vie
Au temps de la feuille morte
Au temps de mon âme morte
Sans espoir et sans envie..

Elle est allée où s'effacent
Les oueds dans le désert,
Elle est diluée en l'air,
Elle est partie dans l'espace.

Elle a laissé en écho
Un écho de tarentelle,
De hautbois, de violoncelle,
Et de lointains trémolos.

Elle a laissé à nos bouches
Un goût de sable et d'amer
Un goùt d'automne et d'hiver
Et de paradis si louches..

Elle laisse à nos narines
Des parfums légers et doux
Des parfums de rien du tout
Dont notre coeur s'illumine..

Où es-tu passée, ma mie,
Au temps de nos amours mortes
Lorsque Temps frappe à la porte..
Où est donc passée la vie ?

Elle est allée aux rivages
Du Futur et du Passé
Où se sont entrelacés
Les si merveilleux nuages...

 

 

Copyright Alain Gurly - 2005